Le Surf est le Roi des sports, le sport des Rois Hawaïens, mais il s’agit aussi en pratique d’un sport exigeant : de longues heures de rame éreintante, des vagues souvent capricieuses sur les Beachbreaks d’Aquitaine qui cassent une fois devant, la fois d’après derrière ou encore un peu plus à gauche, des courants pervers, un physique qui lâche avec le poids du temps (ou des gâteaux) et ne parlons pas de la foule grandissante sur votre pic préféré le dimanche matin..

Et si le Mid-Length était la solution à vos problèmes Surfistiques ?

Table des matières

Mais qu'est-ce qu'un Mid-Length ?

Un Mid-Length est une planche de taille intermédiaire entre 6’6 et 8’6 (la majorité du temps entre 7′ et 8′) dont les courbes nous rappellent les planches des années 60 et 70 : un rocker plat et tendu, un outline assez lisse, un nose plutôt rond et une largeur (>20″) et épaisseur (> 2″ 1/2) importante. Bref, une planche avec du volume.

Historiquement, les premiers Mid-Lengths ont été surfés en Single fin, mais aujourd’hui on en retrouve avec tous types de configurations pour les dérives : Single, 2+1, Twin et plus rarement Thruster et Quad.

On retrouve deux grandes familles de Mid-Lengths :

  •  Les Hull Bottom avec un bottom Convex ou en “V”, des planches techniques, efficaces dans des conditions qui poussent et qui se surfent de préférence en Single fin avec des trajectoires hautes pour un maximum de speed, comme dans la Pocket !
  • Les Concave Bottom qui représentent la grande majorité des Mid-Length et qui se surfent.. comme un Mid-Length (voir ci-dessous) !

Pour quel type de vague ?

Les puristes réservent leur Mid-Length aux belles vagues avec un mur tendu : idéalement un Point-Break de Overhead (1m50) à Double-Overhead (2m50) mou à creux (sans être trop creux en mode “vague qui jette”). Je rajoute un petit bémol à ce qui a été dit précédemment : il existe également des modèles très performants dans des petites vagues, pour surfeurs avertis, dans des Pointbreak qui déroulent parfaitement avec un peu de période, mais pour nombreux de puristes, on tire la quintessence du Mid-Length dans les longs murs.  .

Les avantages d’un Mid-Length : un take-off très rapide (très intéressant pour se lancer tôt dans une vague qui creuse au take-off tant qu’elle “ne jette pas” comme dans certains Beachbreaks landais..), la possibilité de se placer au fonds du pic à côté des longboards pour maximiser le nombre de vagues prises, une aisance à la rame pour faciliter les allers-retours et rallonger les sessions et augmenter encore le compteur de vagues et bien sûr une fluidité (pas besoin de “pomper” pour accélerer) et des lignes nouvelles pour travailler son style dans les belles conditions. D’un point de vue purement esthétique, l’outline de ces planches sont souvent de pures merveilles. La planche est relativement compact pour son volume, parfait pour les petits véhicules !

Les limites d’un Mid-Length : la planche étant longue et volumineuse attendez vous à des canards difficiles voire impossibles selon la planche et votre gabarit, les barrels sont accessibles mais hasardeux lorsque le take-off est très creux et bien sûr la planche ne se surfera pas dans la pocket aussi bien qu’un Shortboard ni ne permettra avec autant d’aisance les manœuvres d’un Longboard (nose ride, hang ten, hang five, etc.) !

Pour quel type de Surfeur ?

Les Mid-Lengths visent tous types de surfeurs mais plus particulièrement

  • Les Shortbordeurs à la recherche d’une planche facile pour maximiser le nombre de vagues surfées ;
  • Les Longboardeurs à la recherche d’une planche plus courte, plus maniable, tout en ayant un certain confort de rame ;
  • Les surfeurs intermédiaires à confirmés qui recherche un autre type de glisse, plus coulée dans les petites vagues, ou encore un take-off rapide et plus de vitesse sur un long mur de Point-Break ou un Beach-Break rapide ;
  • Des surfeurs débutants/progression à la recherche d’une planche très polyvalente (50cm à 1m50++) ;
  • Des surfeurs plus âgés et/ou moins sportifs qui recherchent la facilité.
Je rajoute une précision qui a son importance, les Mid-Lengths qui visent à être surfés dans des bonnes tailles de vagues (Overhead ++) sont destinés à de très bons Surfeurs d’un point de vue technique, les surfeurs débutants/avancés devraient attendre de progresser avant de s’en procurer.
 

Comment choisir son Mid-Length et ses ailerons ?

Devon Howard, le maître Californien du Mid-Length répond à ces questions dans un article de Surfer.com :

  • Quelle taille pour un Mid-Length ?

Pour commencer, 12″ de plus par rapport à sa taille. Par rapport à mon expérience, et avec un gabarit moyen (1M77 – 5’10 pour 75kg) on se retrouve à environ 6’10.

Pour des petites vagues, pour un surfeur désireux de maximiser son nombre de vague, par exemple pour un débutant/progression je partirai sur plus grand (entre 7’2 et 7’4), pour un intermédiaire à avancé je partirai sur plus petit (6’6 à 6’8).

Dans des bonnes vagues, le compromis se situerait entre 6’8 et 7’2 pour des vagues allant de Overhead à Double-Overhead.

    • Quels ailerons ?

Dans les petites vagues, un Single ou Twin.
Dans les grosses vagues, un Single (trajectoires old-school), 2+1 (aileron central à 6.5″ et 3.5″ jusqu’à 72kg latéraux ou un aileron central de 7″ et des latéraux de 4″ pour +72kg) ou un Quad (trajectoires new-school). Le Twin est à éviter pour des vagues puissantes sur un Mid-Length en raison du risque de casse des boitiers d’ailerons. 

Pourquoi un Mid-Length ?

En conclusion : un Mid-Length est une excellente planche, très polyvalente, qui vous permettra de maximiser le nombre de vagues surfées, tout en gardant un niveau de performance attractif.

Tous les Surfeurs sont susceptibles de Surfer un Mid-Length : des débutants/progression qui veulent progresser dans des petites à moyennes vagues, des surfeurs plus âgés qui recherchent plus de facilité à la rame et au take-off ou encore des surfeurs plus expérimentés à la recherche de vitesse et d’une glisse plus en courbe pour envoyer de gros carves dans de beaux et longs murs.

Dans un prochain article, je présenterai les modèles phares dans le segment du Mid-Length, shapés par les plus grands spécialistes : Chris Christenson, Channel Island (collab : Devon Howard), Mark Phipps, Morning of The Earth Surfboards (collab : Torren Martyn), Firewire, Donald Takayama, Joel Fitzgerald, MCTavish, Thomas Bexon, Gary McNeill.