[Mise à jour : Septembre 2020]

Après avoir présenté les grandes règles qui facilitent le choix d’une planche de surf pour un débutant  dans l’article Quelle planche de Surf pour un (vrai) débutant ? , il est grand temps de présenter les différents modèles de planche de Surf accessibles à un débutant qu’il s’agisse d’un Mini-Malibu ou d’un Softboard (planche en mousse).

Notre comparatif 2020 des planches de Surf pour débutant ne prendra en compte uniquement les planches de Surf disponibles sur le marché Français. Afin de faciliter les comparaisons, nous étudierons des planches se rapprochant des 8 pieds (environ 243 cm).

La première page est consacrée aux Softboards, la deuxième page aux Mini-Malibu.

Les Softboard 

Softech

Prix : 370€
Modèle : Softech 8’0 (handshaped series)
Public visé : du grand débutant (1ère vague) au surfeur intermédiaire (pour les vagues molles)

Commentaires : Un modèle très utilisé par les écoles de surf en raison de ses nombreuses qualités : solide avec un pain de mousse double-latte (la planche marque relativement peu les chocs et ne devrait pas se casser en deux à la moindre chute), légère, volumineuse (84L),  facile à la rame et stable.
Le prix est bien placé et les ailerons (3) sont offerts (les boîtiers sont posés). Il ne manque plus que le leash et vous obtenez votre première planche de surf. Un très bon choix pour un softboard.

CatchSurf

Prix : 400€
Modèle : Odysea 8’0 LOG
Public visé : du grand débutant (1ère vague) au surfeur intermédiaire (pour les vagues molles)

Commentaires : Dans la même trempe que les Softech, la marque CatchSurf s’est mise en tête de rendre populaire les planches en mousse, aussi bien auprès des surfeurs confirmés (team rider : Jamie O’brien, Kalani Robb ou encore Julian Wilson) que pour les débutants. A l’origine conçue pour les surfeurs californiens souhaitant s’éclater dans le shorebreak avec des planches old school courtes et solides, le modèle LOG conserve la rigidité (triple-latte) de la gamme Odysea et des Beater, sans négliger la maniabilité. Le volume de la planche (86L) et son shape lui confère de bonnes qualités afin de prendre un maximum de vagues. De nombreuses options de couleurs, les ailerons sont fournis. Un autre excellent choix.

Olaian (Marque Decathlon)

Prix : 220€
Modèle :  8’6 (mousse 500)
Public visé : grand débutant (1ère vague et mousses)

Commentaires : Olaian est la marque des sports d’eau de Decathlon, le leader Français de la grande distribution spécialisée dans les articles de sport et de loisir et produit principalement des Softboard (contrairement aux planches BIC).
Ces planches ciblent principalement les “grands débutants”, c’est-à-dire pour les surfeurs qui évoluent dans la mousse et qui apprennent à se lever. Le modèle mousse 500 est composé d’une mousse plus lourde et dense que les modèle 100, elles sont donc plus résistantes et plus maniables (en contrepartie d’un prix plus élevé). Une planche très abordable à réserver uniquement à ceux qui veulent acheter une planche pour leurs premières mousses, pour cet été (en effet la location d’une planche peut vous coûter une planche en quelques jours..). Le leash et les ailerons “non coupants” sont fournis !

En résumé : 

 

Les Mini-Malibu

BIC

Prix : 329€
Modèle : Bic Natural 7’9″
Public visé : du grand débutant (1ère vague) au débutant débrouillard (take-off et tourne)

Commentaires : Quel surfeur français n’a jamais surfé sur une BIC, au moins une fois dans sa vie ?
Ces planches de Surf  réputées “indestructibles” sont souvent proposés par les écoles de surf pour apprendre à surfer. Plus lourdes et moins maniables que les Softboards, les modèles présentées par BIC (dont la 7’9″) visent avant tout le grand débutant, voire le débutant en quête de progression même si les limites de la planche se feront rapidement sentir (pour ceux qui souhaitent surfer à l’année). La planche conserve une bonne côte sur le marché de l’occasion et se revendra facilement pour passer vers la prochaine mouture. Le modèle est moins volumineux que les Softboards avec près de 58L (plutôt réparti vers l’avant de la planche dans la quête d’un compromis facilité à la rame/maniabilité) et les ailerons seront fournis (plus le pad pour certains modèles). Production 100% made in France (usine de Vannes en Bretagne). Attention aux chocs par rapport à une planche en mousse !

NSP

Prix : 539€
Modèle : Longboard Elements HDT 8’2″
Public visé : du grand débutant (1ère vague) au débutant débrouillard (take-off et tourne)

Commentaires : NSP ou New Surf Project est l’autre leader des planches de surf pour débutant (avec BIC), d’origine Hawaïenne. Le programme est très similaire à celui de la Bic Natural 7’9, peut-être un poil plus évolutive, mais il faut avouer que le prix et le côté Made in China ne lui sont pas très favorables. La planche est néanmoins très solide et tout comme la Bic, il faut faire très attention aux chocs avec les autres ou avec son propre corps !

Notox

Prix : 850€
Modèle : Quantum 8’0
Public visé : du débutant ambitieux/impatient (un futur surfeur régulier) au surfeur avancé

Commentaires : La marque Notox s’est notamment faite connaitre pour ses planches de surf 100% lin (qui donne cette couleur marron très caractéristique des planches Notox) 100% made in France.
Si le prix de ses modèles ne laissent pas de marbre (850€ pour notre Quantum 8’0), il se justifie aisément par une technologie GreenOne qui rend la planche très performante (légère et réactive grâce au lin) et plus respectueuse de l’environnement (moins de déchets à la production, des planches à 75% recyclables et un impact carbone plus faible en raison d’un sourcing local).
Ces planches visent avant tout les surfeurs débutants débrouillards (à minima) qui veulent investir dans une planche qui les accompagnera durant toute leur progression.

Shaper

Prix : entre 550€ et 650€ (sans option)
Modèle : Mini-malibu 8′ (Illustration : Minvielle Surfboard sur Anglet)
Public visé : du débutant ambitieux/impatient (un futur surfeur régulier) au surfeur avancé

Commentaires : La rencontre avec le Shaper est un passage incontournable dans la vie de chaque Surfeur. Ses conseils sont (très) précieux, la planche est faite sur-mesure et cela ne coûte pas beaucoup plus chère qu’une planche en mousse/mini-malibu d’usine pour un résultat durable et une planche performante. Bien sûr, cela concerne là aussi des surfeurs débutants débrouillards qui auront réalisés leurs premières armes sur des planches en mousse (location ou achat) puisque l’investissement est important mais rentable.

Gong

Prix : 400€
Modèle : Acidolly Bamby
Public visé : du grand débutant (1ère vague) au surfeur confirmé qui souhaite changer de glisse

Commentaires : Gong est une marque Française de planche de SUP et de Surf, ce qui est de bonne augure pour le SAV. Le fil conducteur des différentes gammes de Gong pourrait se résumer par un message publicitaire qui dirait : ” des planches accessibles à tous, volumineuses, faciles à la rame, avec un bon rapport qualité-prix (circuit-court et frais marketing comprimés)”. Cet objectif nous semble plutôt atteint même s’il faut craindre une moindre robustesse que d’ordinaire . En effet, si les planches sont fabriquées en Chine  (comme la grande majorité des planches de surf “industrielles”) voire au Portugal et qu’il y a de bons retours sur les shapes mises au point par “l’Ours” (le shapeur/propriétaire), la fragilité des planches relevant de la technologie Bamby (pont en sandwich bambou sous vide) semblerait marquer plus vite que sur une planche classique (shapée avec un glassage “solide”). Une alternative envisageable au marché de l’occasion, avec les aléas de la production à la chaîne en plus.

BlackWings

Prix : 659€
Modèle : 8’0 Egg Mini Malibu
Public visé : du grand débutant (1ère vague) au surfeur confirmé qui souhaite changer de glisse

Commentaires : Je vais essayer de rester objectif vis-à-vis des derniers modèles étudiés, cités pour l’exemple, mais je ne les recommanderais pas pour de nombreuses raison : très mauvais rapport qualité-prix (même prix que pour du sur-mesure d’un shaper), des planches très fragiles (j’ai personnellement vu des planches fissurés sur le pont en quelques sessions à peine), des planches made in China (même la conception c’est à dire la phase d’élaboration du shape n’est pas française contrairement à Gong par exemple). Ainsi, malgré un prix important, la pression sur les coûts induit de nombreuses conséquences sur la planche : résine moins solide, fibre moins bonne, pains moins denses. Si les planches fonctionnent plutôt bien et sont plutôt esthétiques, elles ne représentent pas un bon investissement, à mon sens. Et même s’il faut avouer que ces marques représentent un volume de vente non-négligeable pour nos surf shops (avec de gros taux de marge à la clé), il est important de ne pas céder au low-cost notamment lorsqu’il s’agit d’un sport-passion comme le surf.

SURFACTORY

Prix : 460€
Modèle : Malibu 8’0
Public visé : du grand débutant (1ère vague) au surfeur confirmé qui souhaite changer de glisse

Commentaires : Surfactory est une marque Made in France (Bretagne), pour le reste des arguments voir  le commentaire de BlackWings (voir plus haut)

VENON

Prix : 559€
Modèle : Mini-malibu 8’0
Public visé : du grand débutant (1ère vague) au surfeur confirmé qui souhaite changer de glisse

Commentaires : idem que BlackWings (voir plus haut). Il faut noter que Edouard Delpero fait partie de la team Venon (ce qui ne change rien à la qualité des planches).

En résumé : 

Merci pour votre lecture, si vous avez des questions ou que vous souhaitez apporter votre expérience, n’hésitez pas à commenter !