Le choix de sa Combinaison de Surf reste un moment important et influencera vos sessions et votre motivation une fois dans l’eau.

Depuis l’invention de la combinaison par Jack O’Neill en 1952, le nombre de marques de combinaison de Surf a explosé avec la croissance des Majors (Rip Curl, Quiksilver/Roxy, Billabong, O’neill), les outsiders (Xcel, Hurley, Vissla, Deeply, Olaian) le développement des collections eco-friendly (Patagonia, Picture, Sooruz, Sen no Sen, Saint Jacques) ou encore les marques de “luxe” (Matuse, Seventhwave).

Dans cet article, nous nous focaliserons sur les Combinaisons pour Homme, dans un prochain article nous aborderons les Combinaisons pour Femme, leurs spécificités et quelques astuces 100% féminines.

Table des matières

Les Caractéristiques clés

Epaisseur

L’épaisseur est une caractéristique primordiale d’une Combinaison de Surf, en effet,  plus une combinaison est épaisse, plus elle sera chaude et moins elle sera flexible. Le tout étant de trouver le bon compromis pour pouvoir Surfer avec le plus de liberté de mouvement possible, sans avoir froid.

Il faut savoir que les fabricants ont réalisé d’énormes progrès à ce sujet et qu’avec la bonne combinaison, il est tout à fait possible d’aller Surfer en plein hiver en Aquitaine sans avoir froid, même quand on est frileux !

Le tableau de correspondance entre les épaisseurs et la température de l’eau :

Enfin il faut savoir qu’il existe des technologies  qui permettent de réduire significativement l’épaisseur de la combinaison – notamment le Neoprene Yamamoto Japonais – sans trop y perdre en chaleur, moyennant un important surcoût. On peut envisager faire tomber 1 à 2 mm d’épaisseur tout en gardant de bonnes qualités thermiques.

On pense aux modèles suivants : Quiksilver 1mm Highline Pro (719,99 € – au lieu d’une 3/2), Matuse Scipio 3mm (600 $ – au lieu d’une 4/3) ou encore la Seventhwave Max/Custom 3/2 (789 NZ$ – au lieu d’une 5/3).

Confort

Le confort est une autre caractéristique essentielle d’une bonne Combinaison de Surf. 

Plusieurs éléments contribuent directement ou indirectement au confort :

  • La Souplesse principalement au niveau des épaules, du dos et des jambes pour pouvoir bouger le corps pour la rame, les manoeuvres ou encore pour pouvoir faire passer 3 canards d’affilée sans faire de musculation (néanmoins un peu de tonicité musculaire vous sera toujours profitable : voir les articles Surf et Musculation à la Maison : mes exercices préférés SANS matériel et Surf et Musculation : les exercices pour gagner en explosivité (à la salle)).
  • Le type d’ouverture de la combinaison : Back-Zip, Front-Zip ou plus récemment No-Zip dans l’ordre selon leur potentiel de souplesse dans le dos et les épaules. Le Back-Zip reste plus simple à enfiler mais la fermeture dans le dos rajoute de la rigidité, contrairement au Front-Zip ou mieux encore le No-Zip qui restent plus “difficiles” à enfiler/enlever (un coup à prendre !) mais dont la souplesse est inégalable moyennant quelques dizaines d’euros en plus. Préférence personnelle pour le No-Zip qui permet une très bonne mobilité du haut du corps avec des inconvénients limités (sensation de tour de cou serré les premières sessions et quelques rentrées d’eau possibles au début de session).

 

  • Le revêtement intérieur : a également son importance sur le confort et permet d’éviter les irritations (ex: doublure Rip Curl Thermo Lining sur la E-Bomb ou la doublure polaire “moumoute” sur la Flashbomb) ou encore de mieux conserver la chaleur (doublure polaire type “moumoute” comme sur la Rip Curl Flashbomb ou encore la doublure en laine mérinos de la Patagonia R2). On note aussi un séchage plus rapide des combinaisons équipées des doublures comme celles mentionnées, avec une durabilité accrue à la clé.

D’autres détails comme les coutures, le poids de la combinaison (mouillée) ou la façon d’assembler les empiècements peuvent impacter le confort, mais cela reste moins significatif par rapport aux autres éléments.

Coupe

La Coupe est l’élément le plus personnel et pour cause, en raison de leur morphologie certains Surfeurs préviligieront des marques spécifiques qui leur correspond le mieux.

Ici, pas de secret, il faut les essayer en Surf Shop avec quelques éléments en tête :

    • Suivre la chart size des marques pour savoir quelle taille prendre (astuce : il existe des tailles intermédiaires pour les grands et fin MT ou pour les petits et costauds LS) ;
    • Le fit : la combinaison ne doit pas faire de pli, doit tomber bien bas au niveau des poignets et des chevilles et ne doit pas bailler (entre-jambe ou dessous les épaules). C’est tout à fait normal si la combinaison semble un peu serré en magasin, elle s’assouplira dès les premières sessions.
    • Dans la communauté Surf, certaines marques ont la réputation (en toute subjectivité) d’être plus adaptées à des morphos type :
      • Les Surfeurs aux épaules larges et/ou petite brioche (Rip Curl) ;
      • Les Surfeurs “grandes crevettes” (Quiksilver) ;
      • Le Surfeur moyen (Billabong, Hurley, Xcel).

Il ne s’agit pas d’un élément de coupe à proprement parler, mais d’habillage : la couleur est également intéressante si vous souhaitez que l’on vous prenne en photo/vidéo (repérage facile) ou selon vos goûts.

Durabilité

La durabilité fait partie des préoccupations premières du Surfeur avec plusieurs aspects importants : la capacité de la combinaison à conserver dans le temps ses propriétés élastiques, ses propriétés chauffantes et sa solidité.

Ces considérations permettent de tenir compte des aspects sportifs (la combinaison reste chaude et souple plusieurs mois après l’achat), des aspects économiques (on renouvelle moins souvent son matos) et bien sûr des aspects écologiques (moins de déchets).

Les éléments qui favorisent (ou dégradent) la durabilité de votre Combinaison de Surf :

  • Une relation inverse entre élasticité et chaleur : plus la combinaison est souple moins elle sera chaude ;
  • Une relation inverse entre élasticité et solidité : moins la combinaison sera souple plus elle sera solide (mais plus elle devrait être chaude) ;
  • Une combinaison haut de gamme représente souvent le meilleur compromis : elle sera souvent plus souple ET plus chaude ET plus solide, mais pas toujours.. certaines seront très souples mais vraiment peu durables (80/100 sessions) ;
  • Il existe des alternatives écologiques au néoprène standard (caoutchouc synthétique fabriqué à base de pétrole) :
    • 1) La solution la plus durable : le Caoutchouc naturel (latex de l’arbre Hévéa) qui est une ressource renouvelable et à faible impact à partir du moment ou la gestion des plantations est durable (pas de déforestation et respect du droit des travailleurs). Marques : Patagonia et Sen no Sen  ;
    • 2) Une alternative intéressante : la Roche calcaire (limestone) dont la ressource n’est pas renouvelable facilement avec une phase de transformation énergétiquement consommatrice. Aujourd’hui, le limestone est souvent couplé avec des pneus recyclés (30%). Marques : Picture, Wildsuits, Saint Jacques, Srface, Deeply et Sen no Sen.
    • 3) Dernières innovations : le Bioprène/Oysterprène (poudre de coquilles d’huitres, sucre de canne et EVA naturel) qui vise à offrir de meilleures performances environnementales que le limestone. Marques : Sooruz.
  • Concernant les autres matériaux à faible impact on retrouve : des doublures intérieures et extérieures en polyester recyclé et la colle à base d’eau sans solvant.
  • Le SAV : un bon SAV vous permettra de rallonger la durée de vie de votre combinaison en cas de défaut ou d’usure prématurée. Sur ce sujet, Rip Curl reste une référence (3 ans sur les coutures et 1 an sur les matériaux) tout comme Patagonia (avec son fameux « Worn Wear Tour » la tourné de réparation des vos affaires pour tous et anciennement la Garantie à vie !).

Enfin, concernant la Durabilité de votre Combinaison de Surf, le message le plus important reste le suivant : la combinaison la plus durable est celle qui tiendra le plus dans le temps (et facilement réparable).

Récolte du latex à partir d'un arbre Hévéa

Prix

Le Prix est la dernière variable à garder en tête lorsqu’on choisit une Combinaison de Surf.

Comme tous produits, en général, le prix reflète la qualité et le caractère innovant des produits, pour un marché aussi concurrentiel que les Combinaisons de Surf cette règle est plutôt vérifiée.

Pour vous aider à vous situer, on va diviser le marché des Combinaisons de Surf en quatre segments homogènes (typiquement la 4/3) :

  • Les combinaisons bas de gamme (130€ à 160€) : la combinaison sera relativement chaude mais assez rigide, majoritairement des back zip. La combinaison fera l’affaire pour quelques sessions l’hiver, sur un spot avec peu de rame, pour un prix rikiki (pour une combinaison de Surf).
    • Modèles : Olaian Surf 900 Neoprene (150€) ,Rip Curl Omega (159,99€), Billabong Intruder (160€), Deeply Performance (180€).
    • Mention spéciale (1) : Olaian Surf 900 (150€) très bon rapport qualité prix (taille fin) avec son Front-zip, un stretch intéressant sur les épaules et une doublure synthétique pour sécher plus vite ;
    • Mention spéciale (2) : Deeply Performance (180€) avec une finition digne au moins d’un milieu de gamme voire mieux avec un néoprene en limestone (no zip!), une doublure du torse aux genoux et des coutures renforcées.
  • Les combinaisons milieu de gamme (200€ à 250€) : la gamme de base pour le surfeur régulier, avec un niveau de souplesse qui peut atteindre celui des très bonnes combinaisons d’il y a quelques années. Beaucoup de choix ici.
    • Modèles : Rip Curl Dawn Patrol (209,99€), Quiksilver Syncro (229,99€), Billabong Absolute (229€), Vissla 7 seas (219€), Hurley Advantage (235€), Deeply Premium (237€).
    • Mention spéciale (1) : Deeply Premium (237€) est un autre très bon choix qui surclasse les autres modèles du segment : néoprene en limestone très souple, col en Glide Skin (très souple et top pour éliminer les irritations) et finition digne du haut de gamme.
    • Mention spéciale (2) : Rip Curl Dawn Patrol (209,99€)  un excellent choix dans ce segment avec un néoprene très souple (E5 – celui des E-Bomb de 2018 !), la finition est top, les coutures renforcées.
  • Les combinaison haut de gamme  (260€ à 330€) : voici les produits les plus performants pour un coût certes élevé mais qui répondront aux besoins des surfeurs exigeants : souplesse et chaleur. Il s’agit en général du segment avec les combinaisons les plus souples mais pas toujours les plus durables.
    • Modèles : Rip Curl E-bomb (299€), Quiksilver Syncro plus (259,99€), O’neill Hyperfreak (289,95€), Hurley Advantage plus (295€),  Vissla high seas (339€),  Deeply Competition (280€), Picture Equation (279,99€) et Saint Jacques Stan (319€).
    • Mention spéciale (1) : Rip Curl E-Bomb (299€)  la référence du segment avec probablement la meilleure souplesse, une finition impeccable,  une très bonne protection contre le froid (bien mieux que sur les anciennes E-Bomb des années 2010).
    • Mention spéciale (2) : O’neill Hyperfreak (289,95€) la technologie  TechnoButter 3 est d’une souplesse INCROYABLE, on la retrouve sur le haut du corps (néoprene rayé) , mieux que la E-Bomb, mais on en retrouve que sur les bras et le haut des pectoraux en 4/3 pour conserver la chaleur (souplesse vs chaleur). En 3/2 No zip, le TechnoButter 3 est présent sur le haut du corps et tout le dos pour un rapport souplesse/chaleur imbattable pour un très bon prix.
  • Les combinaisons très haut de gamme (>400€) : on aborde les ferraris de la Combinaison de Surf, on retrouve ici le must du must, pour les plus privilégiés d’entre nous : combinaison sur-mesure, néoprène japonais ultra-souple et hydrophobe, technologies de rétention/génération de chaleur (graphène, néoprène flex energy, doublure en fibre creuse), doublure thermique totale pour la chaleur & séchage rapide,  combinaison en Yulex. Bref, le top du top.
    • Modèles : Rip Curl Flashbomb (409,99€), Quiksilver Highline plus (419,99€), O’neill Psychofreak (419,99€), Xcel Drylock (460€), Vissla Shonan Japanese (650€), Patagonia R3 (490€), Sen No Sen Custom (449€), Matuse Scipio 3mm (600$), 7thwave Custom 3mm (789NZ$).
    • Mention spéciale (1) : Sen no Sen Custom (449€) & Japanese Yamamoto Limestone 3/2 (490€) : cette dernière est la ferrari de la Combinaison de Surf : 100% néoprène Yamamoto qui permet de passer sur une 3/2 en plein hiver dans le Sud-Ouest avec le top de la souplesse et de la chaleur, assemblée à la main en France et garantie 2 ans. L’autre option Custom est aussi inédit pour du Made in France (assemblée à la main, couleur à la carte, logo au choix en option, etc.).
    • Mention spéciale (2) : Rip Curl Flashbomb (409,99€) le pilier du segment avec une doublure E6 Flash lining “moumoute” chaude et souple et de l’E6 sur tout le haut du corps, en no-zip. Le must de la combinaison (hors custom & néoprène yamamoto). Existe en version Heatseeker à 549,99€ pour les Surfeurs fortunés qui vivent dans des contrées glacées.
    • Mention spéciale (3) : Vissla Shonan Japanese (650€) qui est la Rolls Royce des combinaisons de Surf : 100% néoprène Japonais en Limestone ultra-souple et hydrophobe (Kobe), fait à la main et les finitions sont folles (double manchette sur les poignets !). Le tout en 3.5 mm pour des eaux de 11° à 14°. Chaude, souple, fine, durable.. et exclusive =).

Dernière astuce : les soldes (été pour les combinaisons d’hiver et hiver pour les combinaisons d’été) et les magasins d’usine !

Mes Conseils

Prendre soin de votre Combi = longévité

.Une combinaison qui est chouchoutée, c’est une combinaison qui sera plus durable: plus chaude, plus souple et qui vous durera plus longtempsEt puis, prendre soin de sa combinaison, c’est éviter toutes sortes de désagrément : douloureuse session d’enfilage, mauvaises odeurs, éventuellement l’humidité va favoriser l’apparition de bactéries et de champignons avec à la clé des infections.

Sur ce sujet, de nombreux points sont abordés dans l’article : Comment Surfer au Sec : un Cintre Ventilé Sèche-Combinaison (en début d’article).

La règle des 2 combinaisons

La règle des 2 combinaisons : ” Pour éviter de Surfer une Combinaison mouillée et pour rallonger la durée de vie de tes combinaisons, te doter de 2 combinaisons tu penseras “.

Le fait de faire “rouler” ses combinaisons permettra d’éviter de Surfer avec une combinaison mouillée, qui aura pour effet de tirer sur les coutures et à terme d’entrainer une usure prématurée de la combinaison.  

Les accessoires complémentaires

Quelques accessoires complémentaires et comment les choisir : article à venir !